Menu du site :

 

Index

Mise à jour

Equipe

Manga

Musique

Wargame

Films

Jeux vidéos

Divers

 

Wonderful Day

 

Ce film d’animation Coréen est probablement LE film qui m’a le plus marqué. C’est sans doute mon film préféré, non, pas sans doute, C’EST mon film préféré ! Vous allez comprendre pourquoi…

Dans un futur proche, la pollution aura créée un gigantesque nuage noir, apportant une ombre constante au monde, et n’offrant aucune vision du soleil. On ignore bien des choses, mais apparemment, une catastrophe aurait anéantie presque toute la population du globe, seule une cité (construite comme une sorte d’arche de Noé) serait encore debout, et avec des dizaines de milliers de réfugiés autour de la ville.
Le nom de la ville est Ecoban, les réfugiés sont appelés Marriens.

Les gens d’Ecoban n’hésitent pas à sacrifier des vies Marriennes et à les traiter comme de la vermine, d’après eux, ils ne valent pas mieux que des animaux. Seulement les Marriens commencent à se révolter, plusieurs conflits éclatent entre les deux populations.

Jay fait partie de la cité d’ECOBAN, elle y est comme un agent de sécurité, et travaille avec son ami Cade. Seulement, un intrus va pénétrer la zone de sécurité et se faufiler jusqu’au cœur d’Ecoban afin d’en pirater les données. Jay est dépêchée sur place et quand elle tombe sur l’intrus en question, elle réussit à enlever son masque le cachant, et à voir le visage de son amour d’enfance Shua, sensé être mort depuis des années. Il s’échappe…

On apprendra par la suite que Ecoban survie grâce à un système appelé Delos, qui se nourrit de pollution. En contrepartie, il faut polluer le plus possible pour nourrir le système. Une spirale sans fin. Shua et ses acolytes tentent en fait de détruire ce système, pour que ce qui a été appelé ‘Wonderful Day’, soit plus qu’un lever de soleil vu par deux enfants amoureux…

L’histoire est plus ou moins complexe, pas de prise de tête, un bon petit scénario pour un pur chef d’œuvre… En effet, ici on ne retiendra pas le scénario, qui n’est pas du tout à exclure non plus. Pas les images de synthèse non plus, elles sont très très belles et vous surprendrons par leur qualités, mais non. Ici c’est les sentiments et la trame…

Jay est partagée par l’amour renaissant envers son ami disparut, l’amitié de son autre amis Cade, car tous deux très différents sont liés par une très sombre histoire…
Jay est également partagée entre un système qu’elle n’adhère pas, et qui lui montre qu’il traite les Marriens comme de la vermine. Elle ne supporte pas cela.

En fait on remarque que Jay agit selon son cœur tout le long du film, le plus souvent à l’encontre de tout ce qu’on lui a apprit. Elle n’hésite pas à secourir un enfant sur le point de mourir de froid devant elle, sachant bien qu’il s’agit d’un enfant Marrien et qu’elle désobéit à ses ordres. Elle fera finalement son choix devant toute cette cruauté s’étendant devant elle.

Mais les ordures ne paraissent pas toujours ce qu’elle sont. Si son ami Cade, paraît un peu froid et quelque peu indifférent envers les Marriens. Il se cache en fait un amour envers Jay, mais qu’il n’osa jamais lui avouer, il ne trouve pas de solution pacifique pour ramener Jay vers lui, il décide alors que s’il le croise, de tuer Shua, pour que tout redevienne comme avant.

Shua est aussi un personnage magnifique, arraché à Ecoban par une sombre relation avec -, il est un traître à la cité et ne sait au départ comment il doit traiter Jay, amie ou ennemie ? De plus il considère les deux orphelins qu’il a recueillit comme son petit frère et sa petite soeur, leurs pertes pourrait lui faire perdre raison…

Parlons maintenant des images du film. La qualité est excellente, à l’époque où le film a été mit sur la télévision, on avait rarement vu des animations telles que celle-là. Bien, que certaines scènes paraissent quelques peu avec deux-trois problèmes de gestion 2D/3D, c’est malgré tout un défaut très mineur.

La musique est plutôt bonne, elle se laisse écouter, elle joue son rôle. Si ce n’est que j’apprécie peu le passage chanté en anglais dans le film. Malgré tout, une seule musique suffit à être écoutée pour ne plus pouvoir bouger : Mar‘s Theme. Cette musique est totalement magnifique et doit être écoutée en entier au moins une fois dans votre vie !

Sinon je pense avoir tout abordé sur ce film d’animation que j’adore et que je vous recommande énormément.

Slayne