Menu du site :

 

Index

Mise à jour

Equipe

Manga

Musique

Wargame

Films

Jeux vidéos

Divers

 

Rave

 

Histoire :

Cinquante ans avant le début des aventures narrées dans cette œuvre, une grande guerre se déroulait, elle mettait en scène le royaume ténébreux de Rare Globe qui utilise des Dark Bring, des pierres maléfiques octroyant de grands pouvoirs magiques, et le paisible royaume de Symphonia qui va se faire totalement anéantir sous la puissance de ce redoutable ennemi. Le royaume de Symphonia décide donc de placer ses espoirs dans une pierre sacrée, le seul artefact capable de lutter contre les Dark Bring. La pierre est créée après un lourd sacrifice et la seule personne au monde capable de manier Rave, qui est appelée Rave Master, réussit presque à remporter la guerre. Seulement, la pierre fondatrice des Dark Bring réagit à une des erreurs qu’il va commettre et il survient l’évenement le plus important de cette année : L’overdrive. Une gigantesque explosion qui réduisit à néant une parcelle du monde de la taille d’un dixième de celui-ci.

Cinquante ans plus tard, c’est un jeune garçon appelé Haru qui ‘pèche’(…) une petit créature du nom de Plue, son vieux qui maître voyageait dans le monde arrive sur cette même île et trouve ce duo de personnages pour le moins étrange (Plue étant sensé être un chien). Après une discussion sur le pourquoi du comment, tout en viens à s’enchaîner…
Un homme faisant partit d’une organisation appelée Demon Card, qui manie des Dark Bring, va débarquer sur l’île et est là pour tuer le vieil homme, chose qu’il réussira presque, puisqu’il va blesser presque mortellement Shiba (le maître de Plue). C’est alors que notre héros au grand cœur va voir bien des ennuis déferler sur lui avec la simple apparence d’une pierre que lui confie Shiba. Le vieillard est en fait le premier Rave Master, et il donne à Haru le Holy Bring qui a été créé il y a cinquante ans, et désormais, seul Haru peut le manier. Le nom de cette pierre est RAVE.

C’est ainsi que va commencer l’histoire de Rave…

Avis personnel de l'animé :

Bien. Parlons en premier de l’aspect visuel du titre. Même s’il ne casse pas des brique à premier vue, il n’en est pas moins assez sympathique, et relativement fluide. Certaines scènes sont une vraie bénédiction pour les yeux. Notamment la scène de la danse sur la fontaine (hélas trop courte) où l’on ne peut s’empêcher de faire un : « C BOOOOOO ! » plus que construit. En somme, l’animé n’a absolument rien à voir avec les dessins du début du manga en lui même dessiné par Mashima (se disant au départ piètre dessinateur, même si dans l’animé on ne le remarque pas ^^). Les animations sont assez réussit, malgré quelques effets un peu tape à l’œil, mais pas trop indiscret quand même.
L’histoire est assez différente des autres Shonen qui sont un peu écrits comme ça vient, ici maître Mashima avait déjà tout écrit, connaissait bien son sujet, et de ce fait l’histoire est rondement bien menée. Et l’intrigue des plus intéressante…
Les personnages sont le gros point fort de ce manga, particulièrement leurs design, ils ont presque tous un côté attachant, classe et qui en impose grandement. Du tout bon en fait. Grosse différence avec les autres manga, dans Rave, après un combat avec des milliers d’explosions, de coups d’épée et de décharges d’énergies (bon, qui a dit que j’exagérait ?), au chapitre suivant, ils changent de vêtements ! Si c’est pas logique ça… De plus leurs vêtements sont souvent bien choisies et on voudrait presque même les avoirs chez soit. Musica va même jusqu’à changer de coiffure pour renforcer l’effet de mode, c’est dire si les personnages font réellement vivant !
Les combats sont assez basique, avec une panoplie de coups plus ou moins efficaces et un enchaînement de chocs jusqu’à ce qu’il y ai un vainqueur. Malgré tout, certains resteront dans les annales tel que les deux Gales se faisant face.
Cependant, la grosse déception de cet animé est qu’il est incomplet, en effet, il s’arrête plus ou moins à un tiers un manga, ce qui assez (trop ?) bref. Ce qui ne joue pas en sa faveur.

Malgré tout, Rave est un bon animé à regarder les soirs pour se détendre et pour apprécier les 20 minutes de chaque épisodes. En bref, une série que je recommande et qui vaut son pesant de cacahuètes.

Avis personnel du manga :

C'est laid, très laid même. Du moins les tous premiers tomes, le style évolue considérablement pour les suivants, ainsi, dès le 8-9 c'est déja du beau boulot et dès le tome 15-16, ça en deviens un véritable régale pour les yeux.

Le seul regret que l'on peut donner aux mangas, c'est l'unqiue présence lors d'un tome de pages couleurs. Une seule fois c'est pas assez :( Snif.

Sinon la critique du manga suis le même sens que celle de l'animé.

Slayne