Menu du site :

 

Index

Mise à jour

Equipe

Manga

Musique

Wargame

Films

Jeux vidéos

Divers

 

Coq de combat

 

Un jour d’été, Ryo Narushima, un adolescent comme les autres, a tué ses parents. Prit par une folie, il les tue à coup de couteau, seule sa sœur est épargnée…
Sa condamnation est sans appelle : la prison.
Lui, à peine majeur, va connaître les pires humiliations possibles, viol, coup, empoisonnement, insultes,…
Mais un professeur de karaté, lui aussi en prison, va doucement lui faire remonter la pente. Chaque jour qui passe, Ryo reçoit des leçons, sa force augmente, il se forge son esprit, combat les taulards qui s’en prennent à lui, devient fort
Son séjour en prison va devenir un véritable enfer, devant se battre presque chaque jour contre de nombreux criminels, et va petit à petit devenir celui de la prison qu’il ne faut pas combattre. Ainsi par les coups qu’il infligent, les défigurations de ses attaques, l’arrachage de sexe de son violeur, et bien d’autres choses, il va installer une crainte des autres envers lui, mais c’est avant tout pour survivre.
Kurokawa son professeur de karaté, lui enseigne tout, il reçoit même un jour l’ordre de faire ‘disparaître’ Ryo…
Au bout de quelques temps (les précisions sont très floues), il est finalement relâché.

A sa sortie de prison, il fait tout et n’importe quoi, il découvre plus tard sa voie : combattre. Toujours combattre.
Il devient légal d’une bête assoiffée de combats, chaque coup infligé, chaque coup reçut lui procure à la fois le sentiment de vivre, et celui de survivre.
Il va progressivement participer à des combats à mort, des règlements de compte entre gangs et finit par viser ce que tout combattant vise un jour, les championnats de Lethal Fight, où se retrouve tous les meilleurs combattant du Japon.

Des combats pour vivre, un karaté pour se défendre.

Halala, quel manga mes amis. Ce Seinen est probablement l’un des plus profond que j’ai jamais vu (bon en même temps je ne suis pas une référence). Ici nous n’avons as affaire à un héros, mais à un anti-héros jusqu’au bout. Ryo est impulsif, colérique et presque sanguinaire par moment, mais également d’une tristesse sans fin quand il retrouve la trace de sa sœur après sa propre sortie de prison. Il s’agit ici non pas d’un boucher sans pensé, mais d’une personne qui n’a pas supporté ‘l’étouffement’ de ses parents, et qui sous une crise de folie, les a tué. Il n’est pas né tueur, il l’est devenu. Un portrait très sévère du système social et perfectionniste du Japon est ici dressé.

De plus pour ce qui est des combats du manga c’est du grand art, Ryo se rendra compte que chaque coup reçut augmente sa détermination. Ses propres coup quand à eux sont parfaitement dessinés, mettant en valeur les émotions des personnages. On verra ici à quel point le combat devient sa manière de rester en vie et d’y avoir un sens.

Coq de combat, malgré un titre fort peu évocateur, est une perle de manga !
Cependant faite très attention à ce que personne de votre entourage facilement choquable ne tombe dessus, en effet, les scènes de sexe, de massacres et d’insultes sont légions. Attention donc, c’est recommandé à ceux qui ont quand même une petite habitude des scènes de ce genre. Malgré tout, ce Seinen est d’amblée une perle que tous les amateurs du genre se doivent de se procurer.

A ajouter à votre bibliothèque. ^^

Slayne